Fondée par Pierre-Georges Latécoère en 1917, la société Latécoère est à l’origine de l'implantation de l'industrie aéronautique dans la région Toulousaine. Constructeur de ses propres avions jusque dans les années 1950, Latécoère a offert à la France 31 records du monde et l'une des plus belles aventures humaines du siècle avec la création des lignes Latécoère où s'illustrèrent des pilotes prestigieux comme Mermoz, Saint-Exupéry ou Guillaumet.

Riche d’une longue expérience d'avionneur, le groupe Latécoère affiche aujourd’hui sa présence dans tous les segments de l'aéronautique

en poursuivant une stratégie de croissance fondée sur le partenariat dans les domaines de l'aérostructure, du câblage et des systèmes embarqués.

Fournisseur majeur d'Airbus, du Brésilien Embraer, de Dassault Aviation et de Boeing, le Groupe, avec son réseau international de filiales, de coopérants et de sous-traitants, est un ensemble industriel compétitif et flexible,  capable de s'adapter aux cycles de l'aéronautique dans un marché mondialisé et d'apporter une solution globale à ses clients.

 




Création de la société par Pierre-Georges LATECOERE


 L'usine de Montaudran dans la périphérie toulousaine, forte de ses 800 salariés construit 6 avions par jour.


 

  Le courrier est régulier entre Toulouse et Casablanca.


Mermoz traverse l'Atlantique Sud à bord d'un Laté 28 hydro.

Latécoère réalise son projet, la liaison France-Amérique du Sud où il arrive le premier.

Latécoère vend ses lignes à Bouilloux Lafond.

L'Aéropostale est née, Air France lui succèdera.


 

 Latécoère s’installe rue de Périole. Inspiré par ce challenge, Pierre-Georges Latécoère a su donner des ailes à ses pilotes en construisant des avions faits pour voler plus haut et plus loin. Il a aussi contribué avec Didier Daurat et Marcel Moine à fabriquer un état d’esprit, cet état d’esprit aussi particulier qui fait que les hommes se surpassent au nom d’un idéal commun.


 Les années de la diversification. Dès la fin du programme LATE 631, l'industrie aéronautique française commence sa restructuration autour de la Société Dassault (avions militaires et d'affaires). Les activités civiles nationalisées autour de la SNCASE, qui deviendra plus tard Sud-Aviation puis Aérospatiale


 

 Lancement du RES : 91% du personnel devient actionnaire de la Société. Latécoère s'ouvre sur l'international et devient le Partenaire reconnu des grands donneurs d'ordres.


 

 BEAT, bureau d'études spécialisé dans la struture aéronautique, la conception et la fabrication d'outillages devient filiale à 56% du groupe Latécoère.


 

Création de LATelec (filiale à 100% du Groupe), suite au rachat de l'activité câblage de Fournié Grospaud. LATelec devient rapidement le pôle d'excellence dans le domaine des meubles électriques et dans le câblage embarqué.

Création de la SEA-LATelec en Tunisie, filiale à 100% de LATelec

Sortie réussie du RES : Le dénouement de cette opération, qui a été une réussite pour tous les participants, n'a entraîné aucune modification dans les organes de gestion et de contrôle de la société LATECOERE.


 

 Le Groupe prend le contrôle à 100% de Letov  situé  à Prague, en République Tchèque.

 Création de BEAT Andalucia  à Séville (Espagne).


 

 Inauguration du nouveau site d'assemblage Pierre-Jean Latécoère de Gimont (Gers) dédié aux gros tronçons de fuselage Airbus et Embraer.


 

 Latécoère entre  au capital de Corse Composites Aéronautique à hauteur de 25%. Les trois actionnaires d'origine de CCA - Airbus France, Dassault Aviation et Snecma accueillent Latécoère à leurs côtés, à un même niveau de droits.


 

 Création de Latécoère do Brasil . Cette filiale, détenue à 100%, est située à Sao José dos Campos près de Sao Paulo (Brésil). La création de Latécoère do Brasil vise à renforcer la présence du Groupe auprès de son client Embraer, pour réaliser l'assemblage et la personnalisation des tronçons d'avions.

 LATelec acquiert les actifs français de Gespac Maroc Novatech constitués des établissements de Montpellier  (Le Crès) et de Toulouse (Cugnaux).


 

 Séparation des 2 activités de la SIDMI  (qui était détenue à 30% par Latécoère et 70% par la famille Latécoère) : assemblage d'aérostructures et maintenance d'avions. L'activité aérostructure est intégrée dans Latécoère.

 Création de LATelec GmbH à Hambourg, après qu'Airbus  Allemagne ait choisi LATelec (filiale à 100% du groupe Latécoère) pour la réalisation de harnais électriques destinés à l'aménagement commercial de l'Airbus A380.

 Latécoère acquiert le complément de capital de BEAT qui devient  LATecis filiale à 100% du Groupe. Cette opération renforce la présence des activités services et ingénierie de Latécoère auprès de ses clients, en France, mais aussi à l'étranger ( Allemagne, Espagne,...), en profitant de la dynamique du Groupe.

 LATelec  acquiert la S.L.E. ( Société Landaise d'Electronique), située à Liposthey dans le département des Landes dans le cadre de la réorganisation de sa production.


 

 Construction d'un bâtiment chez Letov pour la production de portes d’avions en composites.

 Inauguration de l’usine Latécoère do Brasil.

 SEA LATelec Tunisie inaugure une deuxième usine (5000 m²) qui vient doubler la capacité de production de LATelec sur le territoire tunisien.

 

 LATecis ouvre un filiale à Bucarest (Roumanie).

 

 

 Inauguration de LATelec Services Colomiers.

 Latécoère do Brasil : ouverture d'un deuxième bâtiment.

 LATelec : ouvre son dixième site à Marignane, à proximité d'Eurocopter.

 

 

 LATecis ouvre une filiale en Angleterre.

 

 

 Election de Pierre Gadonneix à la présidence du Conseil de Surveillance de Latécoère.

 Emission d’obligation convertible pour un montant de 71,5 M€ et attribution gratuite à l’ensemble des actionnaires existants de la société Latécoère des Bons de souscriptions d’Actions.

 Latécoère est distingué meilleur fournisseur de l’année 2010 par Embraer dans les catégories « Aérostructures » et « Support technique aux compagnies aériennes ».

 LATecis ouvre une filiale au Canada.

 G²Metric ouvre une filiale en Allemagne.

 

 

 Refinancement de la dette du Groupe et syndication de la dette sur 7 ans. Sortie des chaînes d’assemblage de la 100ème barque A380 et du 1er Nose fairing A350.

 Latécoère obtient l’Innovation award dans la catégorie Aeronautics décerné par le JEC pour ses travaux de recherche sur les matériaux composites, portant notamment sur les portes du futur.

 

 

 Démarrage des livraisons directes de portes A320 à Airbus à partir du site tchèque de Letov. Latécoère livre la 1.000ème porte B787 à Boeing.

 Latécoère lance LATvision, une gamme de caméras vidéos 360° embarquées extérieures et en cabine (www.latvision.com).

 LATelec livre ses premiers éléments de harnais électriques de voilure, de meubles avioniques et de cockpits panels de l’A350 et commence son activité de production au Mexique.